Du 24 février au 4 mars 2018 - Paris - Porte de Versailles

Concours des Pratiques Agro-écologiques - Prairies et Parcours


Accueil » Vous avez dit "Prairies fleuries" ?

Vous avez dit "Prairies fleuries" ?


A la différence des jachères fleuries, qui sont implantées en lisière des champs cultivés, les prairies fleuries, au sens du concours, sont des herbages (non semés) riches en espèces qui sont fauchées ou pâturées pour nourrir le bétail. Il s'agit donc de prairies humides, de pelouses sèches, de pelouses de moyenne ou haute montagne, de parcours, de landes, etc.

Le concours récompense par un prix d’excellence agri-écologique, dans chaque catégorie (prairies fauchées/prairies fauchées et pâturées/pâturages), les exploitations dont les prairies riches en espèces présentent le meilleur équilibre entre valeur agricole et valeur écologique.


7 éditions déjà !


Le concours a été lancé en 2010. Il est porté au niveau national par un collectif de structures dont l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture,la Fédération des parcs naturels régionaux, Parcs nationaux de France , qui bénéficient de l'appui de l'INRA et d'un bureau d'étude Scopela.

Depuis le 1er janvier 2014, le concours est intégré au Concours général agricole, aux côtés des concours animaux, produits et lycées agricoles !

Environ 2 000 agriculteurs y ont déjà participé.

 

Le concours : un excellent outil d'animation agri-environnemental !


Il est animé localement par des structures compétentes en agri-environnement . La co-organisation entre structures est très fréquente (parc, chambre d'agriculture, collectivité, syndicat, coppérative agricole...).

Nous vous invitons à rejoindre ce collectif !

Il permet de :

  • créer du dialogue entre acteurs des territoires autour de l’équilibre entre valeur agronomique et valeur écologique des prairies naturelles;
  • sensibiliser un ensemble d’acteurs du monde rural à la préservation de la biodiversité;
  • communiquer sur l’intérêt du maintien des prairies naturelles et sur l’importance de l’élevage pour leur préservation (fauche, pâturage);
  • communiquer sur le lien entre biodiversité et qualité des produits (laitiers, fromagers, apicoles...) et sa traduction en terme de plus-value pour leur promotion et leur commercialisation ;
  • promouvoir la notion de résultats dans la Politique agricole commune, notamment à travers les MAE herbagères.



Découvrez pourquoi valoriser les prairies fleuries en vidéo


 en version courte (9 min)



en version longue (27 min)